Travail du bois
2015-03-17 15:24:51 +0000
36

Quel est l'intérêt de relever le grain avant de finir un meuble ?

Je travaille actuellement sur un banc d'entrée en noyer noir. Je me demande si je dois relever le grain avant de finir mon banc ou non. Dans le passé, je ne l'ai pas fait. J'ai entendu dire qu'il vaut mieux lever le grain. Mais je ne sais pas pour quelles raisons.

Alors, quel est le but ou l'avantage de relever le grain avant de finir un meuble avec une teinture ou un vernis à l'eau ?

Réponses [4]

34
2015-03-17 15:31:15 +0000

Vous voulez faire lever le grain avant d'utiliser des finitions à base d'eau, car celles-ci feront également lever le grain, mais vous ne pourrez pas gratter/sabler correctement les fibres levées. Je recommande d'utiliser de l'eau distillée, car elle ne contient pas de minéraux susceptibles de décolorer certains types de bois. N'inondez pas la surface, mais essuyez-la avec un chiffon propre et laissez-la sécher complètement. Grattez ou poncez délicatement le grain surélevé, puis répétez l'opération si nécessaire jusqu'à ce que le bois reste lisse après avoir été essuyé avec de l'eau.

34
13
2015-04-06 19:27:47 +0000

L'eau fait gonfler les fibres de bois et elles se déforment plastiquement (de façon permanente). Cela laisse une surface plus rugueuse que celle qui a été préparée par ponçage ou grattage. Le ponçage après la teinture donne généralement une couleur plus irrégulière et nécessite une nouvelle couche de teinture pour uniformiser la couleur. Un pré-rehaussement du grain avec de l'eau et un léger ponçage avec un grain d'environ 320 pour enlever le grain rehaussé (après séchage) permettra d'appliquer une teinture WB et d'avoir une surface lisse après séchage pour obtenir une couche de finition. Si aucune teinture ou colorant n'est utilisé, il n'y a pas vraiment d'avantage à pré-rehausser le grain pour une couche de finition WB. La première couche de finition peut être légèrement poncée à la place.

Il est préférable d'inonder la surface jusqu'à ce qu'elle n'absorbe plus d'eau (un vaporisateur et une brosse en mousse fonctionnent bien), puis d'essuyer et de laisser sécher. Cela permet de s'assurer que lorsque la teinture WB est appliquée, le niveau d'absorption par les fibres de bois ne dépasse pas le mouillage précédent, ce qui garantit qu'il n'y a plus de soulèvement du grain. Je vais généralement relever le grain sur les bois résineux deux fois, en inondant la surface la première fois, en ponçant, puis en mouillant plus légèrement la deuxième fois. Les bois résineux absorbent suffisamment d'eau pour soulever de grandes zones de grain, et les fibres gonflées dans ces zones sont éliminées par un ponçage à plat. La deuxième application concerne ces zones.

13
12
2015-03-17 15:34:57 +0000

Le fait de surélever le grain permet non seulement de faire ressortir les fibres qui pourraient gonfler lors de l'application de la finition proprement dite, mais le fait de saturer le grain au préalable avec un produit d'entretien du bois contribuera à faire ressortir le grain (pour qu'il soit plus attrayant visuellement), ce que vous souhaitez normalement lorsque vous essayez d'obtenir une belle finition.

12
11
2015-06-04 13:11:58 +0000

De bonnes réponses, mais personne ne semble avoir encore mentionné que certains types de bois sont très sujets au soulèvement du grain, et d'autres non.

Je n'ai jamais "soulevé le grain" en l'humidifiant séparément, mais j'ai vu les effets de ce soulèvement après avoir appliqué une couche de base à base d'eau. D'après mon expérience (certes limitée), les bois durs plus denses semblent moins sujets à ce phénomène, mais ce n'est pas toujours le cas. Voir ce lien http://www.wood-finishes-direct.com/info/faq#should-i-worry-about-raising-the-wood-grain

**Est-ce que la levée du grain (avec des produits à base d'eau) est un sujet de préoccupation ? Le grain n'est pas rugueux au toucher, c'est plutôt une sensation de texture. En d'autres termes, le motif du bois peut être ressenti à travers la finition du bois. Certains clients aiment vraiment pouvoir sentir le bois. Si plusieurs couches de vernis sont appliquées, le relief du grain n'est pas vraiment un problème car le vernis a tendance à se sceller sur le grain qui a été soulevé, créant ainsi une surface lisse.

Il faut également considérer que si vous allez appliquer une finition avec plus d'une couche, il est souvent le cas que le bois sera de toute façon poncé entre les couches. Pour le bois de Meranti (qui est un bois dur assez léger, assez sujet au peluchage et au veinage), nous appliquons une couche de base, nous le ponçons pour obtenir une finition parfaite (ce qui a également pour effet d'aplatir le veinage), puis nous appliquons une couche de finition, et nous obtenons une belle finition lisse. Cela signifie que la phase de dénibrage et d'affinage du processus de finition demande un peu plus d'efforts, mais la nécessité de relever le grain dans le cadre d'un processus séparé est supprimée. Je ne dirais pas "ne vous donnez pas cette peine", mais je réfléchirais au type de finition que vous essayez d'obtenir et à l'intérêt que cela présente pour le type de bois que vous utilisez. Comme pour la plupart des types de finition, je vous suggère d'essayer avec et sans ce processus sur un morceau de bois de rebut et de voir les effets par vous-même.

11